Skip to main content

Android 4.0 va être adapté pour le Raspberry Pi !

Bonne nouvelle pour tous les possesseurs de Raspberry Pi : le créateur du mini-ordinateur a annoncé la semaine dernière qu’Android 4.0, soit la dernière version du système d’exploitation pour mobiles de Google, allait être porté sur le Raspberry Pi.

C’est donc un excellente nouvelle, car la communauté d’Android est immense, et tout le catalogue du Play Store (actuellement, environ 600 000 apps) va être disponible pour le Raspberry Pi. Tout en permettant à ceux qui veulent bidouiller ou installer leur propre système de rester compatible avec des distributions Linux.

Le portage est donc en cours. Les premiers résultats montrent que la plupart des fonctions sont opérationnelles, mis à part le système audio de Linux qui ne fonctionne pas encore.

Lire la suite

Techniques de désinformation

Korben a publié ce matin un article hautement intéressant : les techniques secrètes pour contrôler les forums et l’opinion publique. Il fait état des méthodes qui sont utilisées par le FBI ou d’autres agences de désinformation pour enfumer les espaces de parole, comme les forums ou les blogs. Principalement utilisées aux États-Unis, il est fortement probable qu’elles soient appliquées au reste du monde, notamment en France.

Comment une telle info (lien original, en anglais), à priori destinée à rester secrète, a pu être dévoilée ? Korben explique que c’est à cause de l’effet Streisand : l’article, publié sur Cryptome (ancêtre de WikiLeaks), a été relayé récemment par un site web, puis censuré.

« Cointelpro est une organisation US liée au FBI dont la mission était de faire de la désinformation et de foutre le bordel parmi les groupes d’activistes. Officiellement, Cointelpro a disparu en 71, mais l’organisation a juste changé de nom. Maintenant, en plus d’infiltrer de manière classique des groupes d’activistes, cette ou ces organisations gouvernementales officient sur Internet pour enterrer les bad buzz et noyer le poisson sur les forums d’activistes. »

On peut donc y apprendre diverses manipulations pour :

  • le forum sliding : faire glisser un sujet sensible vers le fond d’un forum en postant divers courts messages sur des vieux topics, les faisant remonter au-dessus du sujet délicat ;
  • le consensus cracking : établir une hypothèse fragile et sans preuves, puis abreuver le sujet de réponses (à l’aide de faux comptes, là encore) à la fois en la faveur et la défaveur de cette hypothèse, puis orienter doucement le sujet vers votre faveur ;
  • le topic dillution (« trolling ») : abreuver un forum de messages inutiles et superficiels, pour faire passer l’esprit général du forum plus vers du commérages que de la vraie information ;
  • le full control : militer sans relâche et se faire bien voir des administrateurs jusqu’à pouvoir obtenir un poste de modérateur ; il est ensuite très simple de tuer le forum en supprimant des membres, en censurant des messages, en rendant un site temporairement indisponible…

Et autres techniques machiavéliques, notamment Les 25 règles de la désinformation

La lecture est très longue (prenez un bon moment pour bien lire et bien comprendre), mais passionnante et enrichissante. Je dirais qu’elle est même nécessaire pour ne pas avaler tout cru ce qu’on lit sur Internet, et rester toujours sur ses gardes quant à la lecture d’une info (même celle-ci ; peut-être que je cherche à vous enfumer, qui sait ? ;)).

Lire la suite

La réforme du droit d’auteur, c’est pour bientôt ?

Alors qu’Aurélie Filipetti, ministre de la Culture et de la Communication, vient d’annoncer qu’elle comptait réduire le budget de la Hadopi (« Sur le plan financier, 12 millions d’euros annuels et 60 agents, c’est cher pour envoyer un million d’e-mails. »), La Quadrature du Net vient de faire de nouvelles propositions pour la réforme du droit d’auteur.

En effet, plutôt que de rester dans une boucle infinie de sanctions pour punir les internautes qui ne respectent pas le droit d’auteur, Jérémie Zimmermann et son équipe ont préféré s’attaquer à la source du problème. Si tant de gens téléchargent et ignorent le droit d’auteur aujourd’hui, c’est bien qu’il y a un problème avec celui-ci, non ?

Ainsi, ces propositions s’articulent autour de quatre thèmes :

  • pratiques non-marchandes des individus
  • économie culturelle et équitable, édition et distribution
  • domaine public, médiation, mémoire, éducation, recherche
  • infrastructures communes juridiques, techniques et fiscales

Un texte complet, qui met notamment en avant le partage non marchand des œuvres numériques, ainsi « qu’une politique préventive de concurrence pour prévenir les monopoles de distribution et leurs abus ». Fini donc l’ère des supers-majors qui s’engraissent injustement sur le dos des artistes ?

The Oatmeal a quant a lui fait une petit planche sur l’état de l’industrie musicale, telle qu’elle l’était auparavant, telle qu’elle est maintenant, et la direction qu’elle doit prendre, selon lui. Et je dois dire que même si cette vision reste simpliste, je suis plutôt d’accord avec lui…

the Oatmeal - The State of the Music Industry

the Oatmeal - The State of the Music Industry

the Oatmeal - The State of the Music Industry

the Oatmeal - The State of the Music Industry

the Oatmeal - The State of the Music Industry

Lire la suite

Revue de presse – Spécial Jeux Olympiques

Il s’en passe des choses, aux JO de Londres 2012 ! Voilà un petit tour des articles que j’ai pu lire récemment. Félicitons néanmoins les sportifs français, qui sont actuellement classés 3e de la compétition 🙂 congrats !

La toute-puissance du Copyright aux JO

Pour défendre ses marques et ses droits d’auteur, mais aussi être en mesure de garantir de réelles exclusivités à ses généreux sponsors comme Coca-Cola, Mac Donald’s, Adidas, BP Oil ou Samsung, le CIO a obtenu du Parlement anglais le vote en 2006 d’un Olympics Game Act, qui lui confère des pouvoirs exorbitants. L’usage des symboles des Jeux, comme les anneaux olympiques, est strictement réglementé.

Plus d’infos ici : Korben – Jeux Olympiques – Mon dieu que c’est sale !.

Fabrice Pellerin, l’entraîneur qui valait de l’or

Il a l’air calme, ferme et décidé, mais il n’est pas prétentieux pour autant. Ses propos sont clairs et sont énoncés posément. Loin des caricatures classiques de sportifs, à la fois rustres et peu amènes, Fabrice Pellerin est, lui, régulièrement qualifié d’intellectuel. Il ne fait rien comme tout le monde… et ça lui réussit.

Confusion entre les drapeaux nord-coréen et sud-coréen

Les footballeuses nord-coréennes se sont aperçu avant leur premier match que le drapeau présenté à côté de leurs photos sur les écrans géants du stade était en fait le drapeau sud-coréen. Le comité d’organisation s’est confondu en excuses.

Twitter gêne les JO

Trop de messages postés sur Twitter par les fans venus assister à l’épreuve de cyclisme ont gêné la retransmission GPS des coureurs. Les organiateurs de l’évènement ont sans doute sous-estimé le réseau à mettre en place.

Ils perdent les clés d’un stade

Plus de 50 000 euros : c’est ce que pourrait coûter cette bévue aux organisateurs des JO pour faire remplacer l’ensemble des clés laser high-tech du stade de Wembley, après qu’elles aient été perdues lors de la phase de préparation ces dernières semaines.

La billetterie annonce « Complet », mais le stade reste vide

Les organisateurs font appel à des professeurs, des écoliers et des militaires qui ne sont pas en service pour combler les places vides des stades lors des compétitions. Un défaut du système de billetterie a empêché des milliers de personnes d’acheter leurs places, indiquant les stades « Complets » alors que ce n’était pas le cas.

Une intruse défile avec la délégation indienne

L’évènement s’est produit lors de la cérémonie d’ouverture. Une inconnue a défilé aux côtés du porte-drapeau indien. Personne ne sait comment elle a pu se trouver là.

Logo des JO 2012 - Lisa Simpson taille une pipe à Bart

Lire la suite

ACTA rejetée, restons sur nos gardes

ACTA a été rejetée par le parlement européen, certes. Mais ça ne nous empêche pas de rester vigilents face à la contre-attaque. C’est ainsi que le projet de loi INDECT fait de plus en plus parler de lui, tout comme le traité CETA entre l’Europe et le Canada, qui comporte lui des paragraphes copié-collés d’ACTA.

Sheldon - Smells like bullshit

Tu l’as dit, Sheldon, ça sent la merde à plein nez… Les politicards sont vraiment les plus têtus : on leur dit « Non », mais il luttent quand même pour faire passer leurs lois à la con dont personne ne veut, coûte que coûte, quitte à les camoufler dans d’autres lois.

Pendant ce temps, les citoyens américains signent une pétition pour faire ramener le droit d’auteur de 120 ans à 28 ans (en France, le droit d’auteur est de 70 ans).

Le but initial du droit d’auteur et des droits voisins n’était pas d’assurer une rente à vie aux auteurs et aux producteurs via leurs œuvres à succès, mais de leur assurer une exploitation exclusive temporaire pendant laquelle les créateurs pourraient travailler sur les prochaines œœuvres qui assureront leurs nouveaux revenus. C’est un mécanisme censé encourager la production de nouvelles œœuvres.

Lire la suite