Skip to main content

Comprendre le nommage des fichiers vidéos de séries

Si vous avez un peu l’habitude de vous procurer des vidéos de séries sur Internet, vous aurez sûrement remarqué que le nom du fichier a un formatage bien particulier. Afin de mieux le comprendre, j’ai fait un petit guide, largement inspiré de celui de KooNDeLLiTcH paru il y a plusieurs années, et remis au goût du jour.

Le nom des vidéos

Prenons un exemple : Dexter.S07E10.720p.HDTV.x264-IMMERSE.[eztv]

  • Dexter : le nom de la série
  • S07E10 : la saison et l’épisode
  • 480p, 720p ou 1080p : qualité de la vidéo (essentiellement présent pour les vidéos HD)
  • HDTV : provenance de la source de la vidéo (voir ci-dessous)
  • x264 : codec utilisé (la manière dont le flux vidéo est encodé)
  • IMMERSE : le groupe qui a réalisé la récupération et l’encodage de la vidéo
  • EZTV : le groupe qui a posté la vidéo sur différents sites Internet

Le formalisme est toujours le même, toujours dans cet ordre. Cependant, le titre de l’épisode est parfois indiqué après la saison et le numéro de l’épisode. De plus, le tag de l’uploadeur (ici, EZTV) n’est généralement pas indiqué.

Il est important de conserver le nom complet d’un fichier vidéo. Plusieurs releases vidéo d’un même épisode peuvent exister, et si l’on ne conserve pas ce nom, on a par la suite peu de chances de trouver les sous-titres correspondants. Par exemple, pour l’épisode 3×08 de The Walking Dead, voilà quelques releases qui sont disponibles sur Internet (liste non exhaustive !) :

  • The.Walking.Dead.S03E08.HDTV.x264-2HD
  • The.Walking.Dead.S03E08.720p.HDTV.x264-EVOLVE
  • The.Walking.Dead.S03E08.Made.to.Suffer.720p.WEB.DL.DD5.1.H.264-BTN
  • The.Walking.Dead.S03E08.Made.to.Suffer.1080p.WEB.DL.DD5.1.H.264-BTN

Le site Pre-Search permet de lister toutes les releases existantes pour un même épisode. Par exemple, en saisissant « the.walking.dead.s03e08 » et en tapant sur Entrée, on pourra voir toute la liste des releases disponibles pour cet épisode. En cliquant sur le R vert présent à droite d’une release, on peut lister les trackers BitTorrent l’ayant proposé, par ordre d’apparition.

On peut donc voir quelle plateforme est la plus rapide à proposer un fichier. Toutefois, le nom des plateformes est sous forme raccourcie (exemple : SCC = SceneaCCess, GFT = GFTracker, etc).

Les groupes de releaseurs

Loin de vouloir faire une liste exhaustive tellement il y en a, voilà quelques groupes que l’on est souvent amenés à voir ; ce sont les groupes les plus influents de la Scene.

  • HDTV standard : LOL, AFG, 2HD, ASAP, CRiMSON, LMAO, BAJSKORV, KILLERS, FTP, BiA, FoV
  • HDTV 720p : DIMENSION, EVOLVE, IMMERSE, BAJSKORV, KILLERS, FTP, BiA, FoV
  • Web-DL : CtrlHD, KiNGS, ECI, NTb, BTN, iT00NZ, BS, POD
  • DVD : REWARD, SAiNTS, SPRiNTER, DEMAND, iNGOT, HAGGiS

Les groupes sont généralement propres à des régions données (exemple : LOL et DIMENSION sont américains car ils diffusent des séries américaines, tandis que BiA ou FoV s’occupent plutôt de séries britanniques ; REWARD et SAiNTS quant à eux traitent surtout les DVD, etc).

La qualité des vidéos

À quoi correspond la qualité d’une vidéo ?

  • HDTV : le flux standard diffusé à la télévision américaine ; présence du logo de la chaîne, pubs en bas de l’écran. Parfois, présence de défauts de son ou de vidéo.
  • 720p HDTV : le flux HD diffusé à la télévision américaine ; présence du logo de la chaîne, pubs en bas de l’écran, qualité HD de l’image. Parfois, présence de défauts de son ou de vidéo.
  • Web-DL : la vidéo disponible sur iTunes US ; pas de logo, pas de pubs, qualité HD de l’image, son 5.1. Souvent, pas de Previously in… (dépend des séries).
  • DVDRiP : la même qualité que la HDTV standard, sans le logo, la pub ou les défauts.
  • BDRip ou Blu-Ray : qualité similaire au Web-DL.

Notez que les vidéos Web-DL ont cependant tendance à être un poil plus pâlottes.

Lorsque les releases sont diffusées avec un défaut de son ou d’image, elles sont généralement suivies d’un REPACK (le même groupe diffuse une vidéo propre et exempte de défauts) ou d’une PROPER (un autre groupe diffuse une version propre et corrigée).

Autrefois, on trouvait beaucoup de DSR ou de PDTV. Ces qualités ont aujourd’hui disparu, étant donné l’augmentation de la taille des supports de stockage et ainsi que des débits Internet.

Les caractéristiques des fichiers vidéo

Faisons d’abord le point sur la différence entre codec et conteneur.

Un codec est la façon d’encoder les flux. Pour la vidéo, on a principalement le XviD, le x264, l’AVC1 (MPEG4) ou l’AVC. Pour l’audio, il y a le MP3, mais aussi l’AC3 (aussi appelé Dolby Digital) en 5.1 ou l’AAC en 2.0. Dire qu’une vidéo est « encodée en AVI » est donc faux : elle sera encodée par exemple en XviD, et intégrée dans un conteneur AVI.

Un conteneur, c’est comme son nom l’indique, la façon de contenir le flux vidéo et le flux audio dans un même fichier. Très connu pendant un temps, l’AVI fait place au MP4 et au MKV.

Le conteneur le plus avantageux aujourd’hui est sans aucun doute le MKV. Il permet d’avoir, au sein d’un même fichier, différentes pistes audio (anglais, français et français québécois, par exemple) et différentes pistes de sous-titres (VO et VF, voire même d’autres langues). Et surtout, il est alors facile de switcher entre les unes et les autres : à l’aide du bouton droit de la souris, lorsque l’on est sur VLC, ou à l’aide du menu de langues des lecteurs DVD et box Internet.

Au secours, mes sous-titres sont décalés !

Je laisse cette fois la parole complète à KooNDeLLiTcH, qui explique dans cet article comment réparer des sous-titres décalés. Deux liens de Comment Ça Marche peuvent également être intéressants pour corriger un décalage constant ou un décalage progressif.

En espérant que ce petit guide vous permettra d’y voir plus clair 🙂

Lire la suite

The Big Bang Theory – Saison 6 en VOSTFR

Si vous êtes fans des deux physiciens théoriciens les plus funs au monde, Leonard et Sheldon, et de leur charmante voisine Penny, vous ne manquerez pas The Big Bang Theory saison 6 ! Celle-ci débute le 27 Septembre aux États-Unis sur la chaîne CBS.

The Big Bang Theory - Saison 6

SPOILERS ! Comme nous les avions laissés à la fin de la dernière saison, Howard se marie avec Bernadette puis part rejoindre ses coéquipiers de la NASA pour une mission de plusieurs mois dans l’espace. Pendant ce temps, la relation entre Sheldon et Amy continue d’évoluer, tandis que celle de Leonard et Penny est toujours au point mort.

En attendant, vous pouvez regarder ce trailer de la saison 6 de The Big Bang Theory :

Lire la suite

La traduction dans les jeux vidéo et les séries

J’ai lu un article très intéressant et très bien écrit sur le Journal du Gamer il y a quelques jours : Pourquoi les jeux vidéo sont-ils mal traduits, une véritable mise en lumière de cette étape très méconnue du développement d’un jeu vidéo qu’est la localisation.

Extrait du jeu Zero Wing sur MegaDrive
L’exemple le plus frappant de mauvaise traduction : Zero Wing

J’ai surtout retenu quelques passages intéressants :

Traduire, ça a l’air simple. Tous ceux qui parlent un peu anglais, voire japonais, pensent qu’ils sont capables de traduire n’importe quoi, sous prétexte qu’ils savent que weapon veut dire « arme » et que beach volley, ça veut dire « beach volley » (…) En bref, comprendre et traduire sont deux exercices tout à fait différents. L’un demande une maîtrise de la langue-source (…) l’autre demande à la fois la maîtrise de la langue source et de la langue-cible (dans notre cas, le français). En gros, si on sait mal écrire le français et qu’on n’a pas de vocabulaire, on peut comprendre mais on ne peut pas traduire. Ici, le mot important est « maîtrise ».

Finalement, c’est un peu le même problème auquel on a affaire pour la traduction de sous-titres amateur (fansub). Nous traduisons avec la Giggity Team les sous-titres de plusieurs séries, notamment Weeds cet été. Nous tâchons de nous appliquer et d’adapter correctement les paroles des personnages ; malheureusement, nous ne rencontrons pas la même qualité et la même volonté de bien faire sur les traductions du fastsub que l’on peut avoir sur Addic7ed

Traduction Addic7ed (fastsub)

– oh, salut Silas. tu aime le sport d’entassement ?
– C’est quoi ce bordel ?
– tu veux essayer un cycle?
– Je t’ai cherché pendant trois semaines.
– J’ai fait enregistrer les bagages fermement.
– Ouais j’ai eu ça.
– Maintenant, casse noisettes, t’as voler mes plants.
– Et c’est totalement ma faute.

Notre traduction (fansub)

– T’aimes les sports d’empilage ?
– Putain…
– Tu veux essayer ?
– Je te cherche depuis trois semaines.
– Je l’ai annoncé sur Foursquare.
– J’ai compris ça maintenant, taré.
– T’as volé mes plants.
– Et j’assume complètement.

Extrait des sous-titres de Weeds 8×06, « Allosaurus Crush Castle »

There are things you can't understand
Effectivement…

Erreurs de conjugaison, orthographe, typographie. Plus grave encore : contre-sens, mauvaise adaptation et niveau de langue, manque de vocabulaire. L’exemple est flagrant, et il suffit de se rendre sur Addic7ed pour en débusquer d’autres, et pas uniquement sur cette série.

Pourquoi alors, certaines personnes se réunissent pour faire rapidement du mauvais travail, gâchant ainsi la compréhension et le plaisir des spectateurs, alors que des équipes de qualité existent déjà ? Comme souvent, la raison est : l’argent.

Car une fois que les sous-titres sont faits, ils sont rapidement encodés à la vidéo pour quelle-ci soit diffusée sur des sites de streaming, tels que dpStream. Sur ce genre de sites, les vidéos sont hébergées sur des plateformes rémunératrices de contenu, ou qui demandent un abonnement payant. L’internaute naïf se retrouve alors devant deux choix pour voir sa vidéo :

  • acheter un abonnement pour l’hébergeur du site de streaming
  • acheter un abonnement à un débrideur

Sans compter qu’au passage, il aura généré des visites sur la page du site de streaming, qui aura pris soin de disposer de nombreux bandeaux de pub, pop-ups et pop-unders, afin de récolter éventuellement quelques clics en plus. C’est aussi simple que ça : quoi qu’il fasse, l’internaute qui passe par ce système profitera aux créateurs du site de streaming, de l’hébergeur de la vidéo, et du plugin de débridage. Soit en somme, trois acteurs qui n’ont nullement contribué à la création de la série, et sans laquelle ils n’existeraient pas.

N’est-ce pas plutôt là, le vrai mal auquel la soit-disante « Hadopi » devrait s’attaquer ?

En tous cas, d’autres solutions existent : télécharger la vidéo et les sous-titres séparément, regarder la vidéo en streaming sur des sites qui n’abusent pas de la pub, avec des hébergeurs vidéo entièrement gratuits tels que RuTube, utiliser un bloqueur de pubs comme AdBlock… Il n’y a en revanche aucune solution contre la cupidité exacerbée.

Lire la suite

American Horror Story

American Horror Story est une série de la rentrée 2011 sur la chaîne câblée américaine FX. Le pitch : « La famille Harmon s’installe dans un manoir hanté. Les esprits qui rôdent vont se servir de leurs vices et de leur passé pour les torturer ».

Voilà ci-dessous le trailer de American Horror Story. Trente secondes glauques et inquiétantes qui donnent le ton à une série qui s’annonce prometteuse :

Series premiere le 5 Octobre sur FX

.

LIENS : fiche AllocinéSite officiel

Lire la suite

Violet Sedan Chair, un groupe… pas si fictif que ça !

Si vous suivez la série Fringe, vous devez savoir que les créateurs (dont J.J. Abrams) ont créé toute une mythologie et un univers pour leur œuvre. On se souvient notamment des glyph codes, ces symboles disséminés lors de chaque coupure pub durant la série, et dont l’assemblage forment un mot par épisode.

Dans l’épisode 11 de la saison 3, Firefly, récemment diffusé aux US, est mentionné le groupe Violet Sedan Chair. Outre le fait que ce soit un anagramme pour « Olivia can read this » (Olivia peut le lire, en référence avec les « pouvoirs » psychiques qu’elle possède), il s’agit d’un groupe de musique réel… dont, à ce jour, l’unique vinyle, Seven Suns, a été retrouvé chez un disquaire de Seattle !

Néanmoins, nous n’avons toujours aucune précision concernant l’identité des membres du groupe, gardée secrète par les producteurs. Toutes les possibilités sont imaginables, mais certains estiment que Matthew Sweet aurait contribué à cet album ; d’autres pensent que ce sont juste des gars de l’équipe de production.

Ce vinyle de plus de 35 minutes possède 10 plages (alors qu’il en est mentionné 11, selon la couverture arrière) de rock progressif et psychédélique, tout à fait le genre de musique que Walter écoute dans ses délires à la marijuana et au LSD.

Écoutez l’album ci-dessous grâce à FringeDivision ou le télécharger en direct download via Mediafire.

 

L’album est en vente sur eBay ! Je ne sais pas s’ils livrent en France (je leur ai demandé) Ils livrent en France (44$) et j’ai mon enchère dessus ! À l’heure où j’écris ces lignes, les enchères sont à 130$, soit environ 100€, et le prix de réserve n’est toujours pas atteint ! Il faut dire que l’objet a dû circuler sur les plateaux de production de la série.

Bref, tout ceci est une grande et passionnante énigme que les créateurs ont imaginé pour leurs fans. Que signifie cet album ? Y en a-t-il d’autres ? Contient-il des pistes encodées ? Un message ? Des indices ? Quel influence aura-t-il sur la série ?

Lire la suite