Skip to main content

Arrivera-t-on un jour à court de musique ?

Comment quantifier le nombre de musiques qu’il est possible de créer ? Peut-on créer une infinité de sons ? Est-ce que les musiques que l’on crée aujourd’hui sont entièrement nouvelles, ou sont-elles inspirées des musiques déjà crées ? Plein d’intéressantes questions auxquelles tente de répondre Mickael de @vsauce.

Comme il l’indique dans la vidéo, le nombre de musiques qu’il est possible de créer n’est… pas infini. C’est bel et bien un nombre fini. Ce nombre possède plus de 63 millions de chiffres ! À titre de comparaison, le nombre d’atomes qui composent la Terre entière est un nombre sur 50 chiffres. Ça donne le vertige !

Plusieurs choses peuvent expliquer le fait que l’on arrivera probablement jamais à cours de musique. L’une d’entre elles étant que tout est un remix de choses que l’on a déjà pu entendre ou voir par le passé. Nous puisons notre inspiration dans ce que l’on a vécu. Kirby Ferguson, cinéaste new-yorkais, a d’ailleurs réalisé une mini-série de quatre épisodes à propos de ce constat : Everything is a Remix.

Vous ne me croyez pas ? Le site Sounds Just Like… recense les musiques qui se ressemblent. Essayez avec Surfin’ USA (The Beach Boys) et Sweet Little Sixteen (Chuck Berry). Un autre exemple avec des musiques plus récentes : California Gurls (Katy Perry) – Tik Tok (Ke$ha). Encore un : Sweet Home Alabama (Lynyrd Skynyrd) versus Werewolves of London (Warren Zevon). Impressionnant, non ?

Pour finir, la vidéo très intéressante suivant reprend le même principe. Un trio nous montre que seulement 4 cordes, 4 sonorités, se retrouvent dans plus de 80 chansons ! Don’t Stop Believing (Journey), Where Is the Love (Black Eyed Peas), Let It Be (The Beatles), Pokerface (Lady Gaga). Tous ces titres se basent sur les mêmes sonorités.

C’est la beauté de la chose : même si le nombre de combinaisons musicales est infini (le nombre est fini, mais tellement gigantesque qu’on peut le considérer comme infini), nous choisissons inconsciemment de répéter les mêmes sonorités, simplement parce que nous les aimons bien ! Ce qui n’empêche pas de créer des milliers de chansons toutes différentes les unes des autres. Personne ne pense aux Beatles en écoutant Lady Gaga, pourtant, les deux chansons se basent sur la même combinaison de notes. Paradoxal, non ?

Si vous aimez les mind blowers de ce genre, suivez la chaîne de Vsauce !

Lire la suite