Skip to main content

Coffee-shops Amsterdam : toujours autorisés pour les étrangers

Qu’on soit pour ou contre la légalisation ou la dépénalisation du cannabis, il y a un fait que nul n’ignore aujourd’hui : Amsterdam est une ville où fumer son joint en terrasse d’un café est une chose aussi commune que boire une bière. Mais tout aurait pu changer.

Rappel des faits

La législation hollandaise, qui existe depuis une trentaine d’année, prévoyait jusqu’à présent l’autorisation de la vente de drogues dites « douces » (la distinction entre drogues « douces » et drogues « dures » n’existant pas dans la plupart des autres pays), sous certaines conditions. Par exemple, pas plus de 5g par personne et par jour, interdiction de vente aux mineurs, interdiction de faire la publicité pour son coffee-shop…

Désormais, une loi passée en Mai dernier promet l’interdiction de vente de cannabis aux étrangers dans les fameux coffee-shops. Afin de lutter contre les soit-disant dérangements causés par la vente de cannabis aux étrangers, les coffee-shops devront se transformer en clubs privés, d’une capacité maximale de 2000 membres chacun. Ces établissements ne seront autorisés à vendre du cannabis qu’à leurs membres, qui se devront de passéder la carte cannabis (« wietpas »). Cette carte, délivrée en Mairie, atteste qu’une personne est bien résidente permanente du sol hollandais.

Des pots contenant des joints de cannabis
Des pots contenant des joints de cannabis

Alors que le 1er Janvier 2013 approche, on en est où ?

En Septembre 2012 se sont tenues les élections législatives aux Pays-Bas, élections qui se sont terminées par la ré-élection du Parti populaire libéral et démocrate (VVD) du Premier ministre sortant Mark Rutte.

Face aux nombreuses critiques de la pupulation hollandaise et des tenanciers de coffe-shops, le Premier Ministre Mark Rutte s’était déclaré début Septembre 2012 « préparé à discuter des problèmes liés à la nouvelle législation ». Mais son opinion était alors plutôt de supprimer la wietpas, pour que tous les hollandais puissent accéder librement à l’ensemble des coffee-shops. Et non d’autoriser l’accès aux étrangers.

Ce lundi 29 Octobre, les libéraux et travaillistes vainqueurs des élections se sont mis d’accord sur la loi. Ils ont effectivement décidé d’abandonner la wietpas, et de laisser le choix aux maires des villes concernées par la propagation de la loi votée en Mai dernier (dont Amsterdam fait partie) de décider eux-mêmes de l’interdiction ou non de vente de cannabis aux étrangers.

Aujourd’hui, jeudi 1er Novembre, le maire de la ville d’Amsterdam, Eberhard van der Laan, qui a toujours été favorable à la vente régleméntée de cannbis, a affirmé que les étrangers pourront toujours être servis dans les coffee-shops après le 1er Janvier 2013. De son avis, « bannir les touristes des coffe-shops d’Amsterdam anéantira tous les efforts qui ont été faits jusqu’à maintenant, et mènerait au retour de la vente à la sauvette dans la rue ».

Malgré cette autorisation de vente aux étrangers, Van der Laan a promis au ministre de la Justice de maintenir un cap solide concernant la réglementation de la vente de cannabis. « La vente aux mineurs, la marijuana contenant trop de THC, les nuisances publiques ou la publicité pour les coffee-shops : nous garderont un oeil attentif sur ces points », a promis Van der Laan.

Il semblerait donc que le tourisme de la marijuana ait encore de beaux jours devant lui à Amsterdam, et ce, durant toute la durée du mandat de son maire, Van der Laan.

Lien : Amsterdam will not ban tourists from coffee shops, says mayor

Coffee shop

6 réponses à “Coffee-shops Amsterdam : toujours autorisés pour les étrangers

  1. Bonjours je part sur Amsterdam début décembre pouvais vous le dire ci la vente de cannabis au français est toujours autorisé??? Merci d’avance !!

    1. Oui, on en est au même point que quand j’ai écrit l’article : certaines figures politiques voulaient en 2012 l’instauration d’une wiet pass, justifiant que l’on est bien néerlandais pour faire des achats dans les coffee-shops, mais face aux protestations, chaque municipalité est libre de décider de l’appliquer ou non, et le maire d’Amsterdam a décidé de ne pas l’appliquer.

      Donc c’est tout bon, passe de bonnes vacances 😉

  2. Bonne nouvelle. Enfin, ils ont tout autant intérêt à maintenir les lois en place que nous au final mais ça serait tellement dommage de mettre fin à ce doux rêve.

    Tiens, la photo de Stewie Griffin au passage : http://www.noelshack.com/up/aac/imgp5612-517c35b134.jpg

    Et si t’as besoin d’adresses, voici mon report (et mes différentes notes) : http://www.cannaweed.com/topic/107565-report-amsterdam-nombreuses-weeds-coffees-evalues-camping-zeeburg/

    1. Merci gros pour la photo ! Refait de voir Stewie =D

      Pas mal le report avec les photos et tout ! Je saurai où aller du coup ^^ nous on y était allés en auberge de jeunesse, on avait pas pensé au camping. Perso je préfèrerais y aller en mode vacances posé, donc je préférerais le plan cabines, comme vous du coup. Et pas mal le système de poulie-cendar 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.