Skip to main content

Comprendre le nommage des fichiers vidéos de séries

Si vous avez un peu l’habitude de vous procurer des vidéos de séries sur Internet, vous aurez sûrement remarqué que le nom du fichier a un formatage bien particulier. Afin de mieux le comprendre, j’ai fait un petit guide, largement inspiré de celui de KooNDeLLiTcH paru il y a plusieurs années, et remis au goût du jour.

Le nom des vidéos

Prenons un exemple : Dexter.S07E10.720p.HDTV.x264-IMMERSE.[eztv]

  • Dexter : le nom de la série
  • S07E10 : la saison et l’épisode
  • 480p, 720p ou 1080p : qualité de la vidéo (essentiellement présent pour les vidéos HD)
  • HDTV : provenance de la source de la vidéo (voir ci-dessous)
  • x264 : codec utilisé (la manière dont le flux vidéo est encodé)
  • IMMERSE : le groupe qui a réalisé la récupération et l’encodage de la vidéo
  • EZTV : le groupe qui a posté la vidéo sur différents sites Internet

Le formalisme est toujours le même, toujours dans cet ordre. Cependant, le titre de l’épisode est parfois indiqué après la saison et le numéro de l’épisode. De plus, le tag de l’uploadeur (ici, EZTV) n’est généralement pas indiqué.

Il est important de conserver le nom complet d’un fichier vidéo. Plusieurs releases vidéo d’un même épisode peuvent exister, et si l’on ne conserve pas ce nom, on a par la suite peu de chances de trouver les sous-titres correspondants. Par exemple, pour l’épisode 3×08 de The Walking Dead, voilà quelques releases qui sont disponibles sur Internet (liste non exhaustive !) :

  • The.Walking.Dead.S03E08.HDTV.x264-2HD
  • The.Walking.Dead.S03E08.720p.HDTV.x264-EVOLVE
  • The.Walking.Dead.S03E08.Made.to.Suffer.720p.WEB.DL.DD5.1.H.264-BTN
  • The.Walking.Dead.S03E08.Made.to.Suffer.1080p.WEB.DL.DD5.1.H.264-BTN

Le site Pre-Search permet de lister toutes les releases existantes pour un même épisode. Par exemple, en saisissant « the.walking.dead.s03e08 » et en tapant sur Entrée, on pourra voir toute la liste des releases disponibles pour cet épisode. En cliquant sur le R vert présent à droite d’une release, on peut lister les trackers BitTorrent l’ayant proposé, par ordre d’apparition.

On peut donc voir quelle plateforme est la plus rapide à proposer un fichier. Toutefois, le nom des plateformes est sous forme raccourcie (exemple : SCC = SceneaCCess, GFT = GFTracker, etc).

Les groupes de releaseurs

Loin de vouloir faire une liste exhaustive tellement il y en a, voilà quelques groupes que l’on est souvent amenés à voir ; ce sont les groupes les plus influents de la Scene.

  • HDTV standard : LOL, AFG, 2HD, ASAP, CRiMSON, LMAO, BAJSKORV, KILLERS, FTP, BiA, FoV
  • HDTV 720p : DIMENSION, EVOLVE, IMMERSE, BAJSKORV, KILLERS, FTP, BiA, FoV
  • Web-DL : CtrlHD, KiNGS, ECI, NTb, BTN, iT00NZ, BS, POD
  • DVD : REWARD, SAiNTS, SPRiNTER, DEMAND, iNGOT, HAGGiS

Les groupes sont généralement propres à des régions données (exemple : LOL et DIMENSION sont américains car ils diffusent des séries américaines, tandis que BiA ou FoV s’occupent plutôt de séries britanniques ; REWARD et SAiNTS quant à eux traitent surtout les DVD, etc).

La qualité des vidéos

À quoi correspond la qualité d’une vidéo ?

  • HDTV : le flux standard diffusé à la télévision américaine ; présence du logo de la chaîne, pubs en bas de l’écran. Parfois, présence de défauts de son ou de vidéo.
  • 720p HDTV : le flux HD diffusé à la télévision américaine ; présence du logo de la chaîne, pubs en bas de l’écran, qualité HD de l’image. Parfois, présence de défauts de son ou de vidéo.
  • Web-DL : la vidéo disponible sur iTunes US ; pas de logo, pas de pubs, qualité HD de l’image, son 5.1. Souvent, pas de Previously in… (dépend des séries).
  • DVDRiP : la même qualité que la HDTV standard, sans le logo, la pub ou les défauts.
  • BDRip ou Blu-Ray : qualité similaire au Web-DL.

Notez que les vidéos Web-DL ont cependant tendance à être un poil plus pâlottes.

Lorsque les releases sont diffusées avec un défaut de son ou d’image, elles sont généralement suivies d’un REPACK (le même groupe diffuse une vidéo propre et exempte de défauts) ou d’une PROPER (un autre groupe diffuse une version propre et corrigée).

Autrefois, on trouvait beaucoup de DSR ou de PDTV. Ces qualités ont aujourd’hui disparu, étant donné l’augmentation de la taille des supports de stockage et ainsi que des débits Internet.

Les caractéristiques des fichiers vidéo

Faisons d’abord le point sur la différence entre codec et conteneur.

Un codec est la façon d’encoder les flux. Pour la vidéo, on a principalement le XviD, le x264, l’AVC1 (MPEG4) ou l’AVC. Pour l’audio, il y a le MP3, mais aussi l’AC3 (aussi appelé Dolby Digital) en 5.1 ou l’AAC en 2.0. Dire qu’une vidéo est « encodée en AVI » est donc faux : elle sera encodée par exemple en XviD, et intégrée dans un conteneur AVI.

Un conteneur, c’est comme son nom l’indique, la façon de contenir le flux vidéo et le flux audio dans un même fichier. Très connu pendant un temps, l’AVI fait place au MP4 et au MKV.

Le conteneur le plus avantageux aujourd’hui est sans aucun doute le MKV. Il permet d’avoir, au sein d’un même fichier, différentes pistes audio (anglais, français et français québécois, par exemple) et différentes pistes de sous-titres (VO et VF, voire même d’autres langues). Et surtout, il est alors facile de switcher entre les unes et les autres : à l’aide du bouton droit de la souris, lorsque l’on est sur VLC, ou à l’aide du menu de langues des lecteurs DVD et box Internet.

Au secours, mes sous-titres sont décalés !

Je laisse cette fois la parole complète à KooNDeLLiTcH, qui explique dans cet article comment réparer des sous-titres décalés. Deux liens de Comment Ça Marche peuvent également être intéressants pour corriger un décalage constant ou un décalage progressif.

En espérant que ce petit guide vous permettra d’y voir plus clair 🙂

10 réponses à “Comprendre le nommage des fichiers vidéos de séries

  1. Merci Benji pour toutes vos explications qui sont de grande qualité.
    J’aurais toutefois une question concernant le DD5 car les fichiers portant le DD5 ne fonctionnent pas sur ma télé.
    Je vous remercie d’avance.

    1. DD signifie DolbyDigital, c’est un codec utilisé pour le flux audio. Parfois, on voit aussi « DDP », ce qui signifie « DolbyDigital Plus ». Le 5.1 signifie que le son est encodé pour être diffusé sur un système audio possédant 5 enceintes satellites et un caisson de basses.

      S’ils ne fonctionnent pas sur ta télé, ça veut dire que cette dernière n’est malheureusement pas compatible avec ce codec.

  2. Merci Benjii le 1000! Fichtre!
    Eh bien je suis certainement une très très vieille relativement à vous tous MAIS j’aime comprendre et ce que je lis – ou vois – et ce dont je me sers! Donc, cet article clair, détaillé, net, très didactique m’a permis de me sentir tout de suite moins bête!
    Merci deux fois plus!
    Mireille

  3. Très bon article, très claire, agréable à lire facile à comprendre. Et merci aussi pour le lien concernant le décalage des sous titres..
    super !!

  4. Je me permets juste une petite remarque concernant les codecs audio : les fichiers dont la vidéo est en HD (720p ou 1080p) sont en général accompagnés de flux audio en AC3 (aussi appelé Dolby Digital) en 5.1, parfois du AAC en 2.0. Quant au DTS, on ne le trouve en général que pour les films, je ne l’ai jamais rencontré en série.

  5. Bon à savoir !
    J’ai pourtant une question: les posteurs de ces « copyrighted materials » sur les forums bénéficient de récompenses sur les téléchargements ou les ventes des comptes premium..
    Et les « release groups » eux , qui font tout le travail, qu’est-ce qu’ils ont comme récompense ? (surtout qu’ils postent sur des sites torrents, donc pas de Filehosts qui paient d’habitude les uploaders !)..Merci de clarifier ce point 🙂

    1. Je suis pas au plus proche de chacune de ces entités (release groups et uploadeurs), mais je vais tenter de répondre avec ce que je pense être plutôt juste.

      Les release groups sont anciens, et perpétuent le mode de pensée qui animait les groupes de warez des années 1990 – 2000. C’est à dire qu’ils font ça pour le plaisir, pour la compétition, pour avoir l’honneur de dire « c’est nous qui diffusons cette série le plus rapidement » ou bien « c’est nous qui avons craqué ce jeu/ce logiciel ».

      Ça peut paraître difficile à croire, mais en informatique, avant, beaucoup de choses se faisaient pour la simple gloire d’avoir réussi, et pas pour en retirer un quelconque bénéfice en espèces sonnantes et trébuchantes. C’était le vrai esprit du partage. Maintenant, de grosses sommes sont en jeu, d’où l’apparition des uploadeurs sur les forums qui, effectivement, récupèrent les contenus et les mettent sur des plateformes d’hébergement, et se font (hypocritement) récompenser pour ça par les sites d’hébergements.

      C’est pour ça que je ne télécharge jamais en direct download, car je sais qu’au final, cela récompensera les mauvaises personnes : soit les uploadeurs si je passe par leurs liens, soit les sites d’hébergement si je souscris un compte payant. Je préfère donc le torrent qui est plus conforme à l’esprit du partage.

  6. Très bon article qui reprend parfaitement tous les points à savoir 🙂
    Très bien construit également, et la partie pour les sous-titres décalés est bienvenue et servira à pas mal de gens je pense.

    1. Enfin je découvre , grace à vous le sens de ces termologies barbares pour un ignorant!Merci , je mets en favori
      Merci pour la claret et l’exhaustivité
      marie claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.